vendredi 12 septembre 2014

Immigration. Aléatoire, mon cher Watson...



Et si 
menait
Que 
découvrirait 
donc 
le célèbre 
détective?
Beaucoup 
de souffrance
sans doute.
Et aussi 
un système 
politique 
assez 
paradoxal.
Aléatoire,
mon cher Watson...


















 «Bloody hell!
Tout ceci fait insulte à mon légendaire sens de la logique!»
Ainsi le grand Sherlock aurait-il peut-être ponctué une enquête menée, couvre-chef sur la tête et loupe à la main, dans les milieux de la procédure d'asile.
Et pour cause...
Fortement conditionné par la crise, le système politico-juridique des pays occidentaux est largement soumis à l'aléatoire.
Car la délivrance du statut de réfugié s'articule à des paramètres sur lesquels le candidat à l'exil n'a aucune prise.
Des paramètres politiques tout d'abord, tels les accords bilatéraux entre Etats.
Des paramètres conjoncturels aussi, renvoyant à l'actualité du moment.
Des paramètres circonstanciels enfin: identité des personnes en charge du dossier, connaissance plus ou moins approfondie par le demandeur d'asile des règles du jeu politique, de sa rhétorique ou des codes linguistiques du pays d'accueil...

Cachez cette souffrance que je ne saurais voir...

Allons plus loin en nous référant à l'exemple de Catherine, cette jeune Guinéenne qu'évoque la psychologue et psychanalyste française Elise Pestre (1).
Et dont la procédure d'accès à l'asile a très rapidement débouché sur une conclusion favorable de l'Office Français de Protection des Réfugiés et Apatrides (OFPRA).
«Pour l'Etat, la "vraie réfugiée", appartenant à l'élite intellectuelle qui a su dompter ses traumatismes, (...) ne contamine pas les autres par sa honte et se montre comme il faut: exhaustive et "convaincante", qui plus est en français.» (2)
Et notre guide d'en tirer l'une des conclusions qui lui paraissent devoir s'imposer...
«Celui qui est en capacité de convaincre les autorités étatiques semble être celui qui est déjà partiellement sorti de son engluement traumatique, celui qui a pu entrer à nouveau dans l'ordre du discours, ou celui même qui n'a pas connu de tels effets ravageurs.» (3)

Paradoxal système

Emerge alors une impression paradoxale...
Autant l'existence de certains symptômes (notamment dépressifs) liés à un traumatisme semble aider le demandeur d'asile à se voir reconnu, autant les effets déstructurants de ce «trauma» sur la narration jouent en sa défaveur.
« By Jove, Watson!
J'ai bien peur que tout ceci ne manque singulièrement de cohérence...» (4)

(A suivre)

Christophe Engels


(1) Elise Pestre est maîtresse de conférences à l'Université Paris-Diderot et chercheure au centre de recherches Psychanalyse, Médecine et Société.
(2) Pestre Elise, La vie psychique des réfugiés, Payot et Rivages, coll. Petite bibliothèque Payot, Paris, 2010-2014, p.193.
(3) Pestre Elise, La vie psychique des réfugiés, Payot et Rivages, coll. Petite bibliothèque Payot, Paris, 2010-2014, pp.191-192.
(4) Pour suivre (sous réserve de changement de dernière minute):
. la suite d'une série de messages consacrés à l'immigration,
. des analyses sur la social-démocratie et l'écologie politique (après le libéralisme ainsi que l'humanisme démocratique qui, pour rappel, ont d'ores et déjà été abordés).


3 commentaires:

  1. Belgique


    Une fois par an Quinoa et Agir pour la Paix proposent deux journées d’ateliers autour de l’altermondialisme, des mobilisations citoyennes et de l’action directe non-violente.

    Prochaine formation : 27 et 28 septembre de 10 à 18h, ainsi que sur demande, pour les groupes pré-constitués.

    Conditions : frais d’inscription adaptés à votre situation. 25 euros à titre individuel / 60 euros pour les associations / 10 euros chômeurs et étudiants.

    Contact & infos : 0(032)2 893 08 70

    Lieu : Mundo-J, rue de l’Industrie 10 à 1000 Bruxelles.

    Inscriptions : avant le 20/09/2014
    amaury@quinoa.be

    Les objectifs pédagogiques de la formation

    • Mieux comprendre la mondialisation contemporaine et ses mutations.
    • Connaître les différents courants politiques alternatifs et mieux se situer en tant qu’altermondialiste.
    • Percevoir la pertinence de mettre en place des actions directes non-violentes.
    • Découvrir de nouvelles formes d’action dans l’espace public.
    • Acquérir des outils utiles et directement mobilisables pour mettre en place une action directe non-violente.
    • Renforcer le message politique des actions que vous mettez déjà en place.

    Programme de la formation

    Au travers d’ateliers théoriques et pratiques – débats, projections, mises en situation, jeux de rôle…- expérimenter les différentes pistes de mobilisation citoyenne et d’action directe non-violente. !! programme sous réserve de modifications !!

    1ère journée (10h-18h) : Définir votre positionnement politique dans le courant altermondialiste

    La Mondialisation Capitaliste Néolibérale, kessako ? Quel-le altermondialiste êtes-vous ? Quelles sont les alternatives globales ? Mondialisation, stop ou encore ?

    2ème journée (10h-18h) : Découvrir les différentes formes d’actions directes non-violentes et leurs utilités au service d’un message politique.

    Pourquoi l’action directe-non violente ? Comment coordonner une action directe, comment la construire, pas à pas ? 1001 possibilités d’actions : quelles sont les initiatives existantes en matière d’action directe non-violente dans l’espace public ?

    Vous faites partie d’un collectif et vous désirez renforcer votre vision politique et vos moyens d’action ? Nous pouvons planifier ces deux jours de formation -pour des groupes de min. 12 personnes- en fonction de votre agenda ! Contactez-nous.

    http://www.quinoa.be/formation-les-27-et-2809-inscriptions-ouvertes/

    RépondreSupprimer
  2. Dans quelques jours, les dirigeants du monde entier se réuniront à New York pour un sommet d'urgence sur le climat. Ce sera le bon moment pour leur envoyer un message clair: il est temps d'arrêter la spirale infernale qui mène à la destruction de l'équilibre climatique. Si chacun de nous participe, nous pouvons faire du 21 septembre un jour inoubliable: la plus grande mobilisation pour le climat de l'Histoire.

    https://secure.avaaz.org/fr/event/climate/Peoples_Climate_March_921/?source=blast&cl=5800740063&v=45373

    RépondreSupprimer
  3. La semaine du revenu de base commence aujourd'hui !

    Ne ratez pas les événements proches de chez vous !

    Pour la septième année, la semaine internationale du revenu de base commence en cette troisième semaine du mois de septembre.

    En France comme dans plusieurs pays en Europe, des événements sont organisés un peu partout. En France, tous les événements sont référencés sur sur cette page web :

    Lundi 15 septembre

    Ciné-débat : « Un revenu pour la vie »
    à Saint-Médard en Jalles
    Ciné-débat : « Un revenu pour la vie »
    à Bordeaux

    Mardi 16 septembre

    Ciné-débat : « Un revenu pour la vie » à Paris
    Ciné-débat : « un revenu pour la vie » à Nice

    Mercredi 17 septembre

    Conférence sur le Revenu de base et salaire à vie à Montpellier
    Comment financer le revenu de base ?
    Débat à Paris
    Ciné-débat à Nantes
    Ciné-débat à Nice

    Jeudi 18 septembre :

    Débat : un revenu de base pour la jeunesse
    à Lille
    Projection et débat mouvant à Bordeaux
    Ciné-débat « Un revenu pour la vie »
    à Montpellier
    Ciné-débat « Un revenu pour la vie » à Paris

    Vendredi 19 septembre :

    Revenu de base et engagement à Lille
    Ciné-débat « Un revenu pour la vie »
    à Bouguenais
    Parking day à Toulouse

    Samedi 20 septembre :

    Séminaire TERA à Montpellier
    Répondre aux objections fréquentes
    à Bordeaux

    http://basicincomeweek.org/programme-events-france/

    Pour nos amis de l'étranger, vous retrouverez les événements organisés ailleurs en Europe sur le site basicincomeweek.org.

    Excellente semaine à tous et à toutes !

    L'équipe de coordination du MFRB

    RépondreSupprimer