vendredi 23 novembre 2018

Fenêtres sur Cour



«Quelque chose 
me brûle.»
La formule apparaît 
au fronton 
de la dernière publication 
du très bruxellois 
Atelier Côté Cour.
Soit une création collective 
des ateliers (1) 
de peinture et d'écriture 
qui, en 2017-2018, 
ont travaillé sur le thème 
«Révolte et poésie».
Tout comme l'atelier théâtre.
Qui, ces 7 et 8 décembre, 
propose, lui, une reprise 
de la représentation 
«D'Antigone à We too»
Extrait du recueil de poésie (2)
et affiche du spectacle (3)
Mesdames et Messieurs, 
la Cour...















                 Bri-
                      sons 
     nos 
             fers 
                    !



«Qui aujourd'hui tente ou risque une parole contraire?
Qui ose dénoncer au risque de déplaire?
Sommes-nous étourdis par leur argumentaire?
Ils nous traitent en idiots et nous nous laissons faire!
Brisons nos fers!

Impuissants face à eux, nous préférons les croire.
Nous savons que bouger ne cause que des déboires.
Les soumis sont fâchés qu'on leur tende un tiroir.
Ils se voient las et lâches, résignés sans espoir.
Brisons nos fers!

Il y a une solution, n'agissons plus comme hier!
C'est foncer TOUS ensemble, dépasser cette ornière.
De surmonter nos peurs, nous pouvons être fiers.
Nous s'rons à même de vaincre leurs diktats mortifères.
Arrêtons de nous taire!
Ce qui veut dire, compères,
pour ceux qui écoutèrent:
brisons nos FAIRE!

Allons, brisons là, frères!
Rentrons dans nos chaumières.
Mais revenons solaires, 
car enfin solidaires,
nous croiserons le fer
avec nos tortionnaires.» (4)



Isayah
(Membre 
de l'atelier 
Ecriture, 
animé 
par Christian Cession 
dans le cadre 
Thème 
2017-2018: 
«Révolte 
et Poésie».)





(1) Les ateliers peinture, écriture, théâtre, théâtre/migration, Art&City et Côté Jardin sont respectivement (co)animés par Roxana Alvarado (voir deuxième photo de ce message), Christian Cession, Viviane Wansart, Carolina del Valle et Giorgos Sapountzoglou.
(2) Le recueil de poésie «Quelque chose me brûle» (présenté par Colomba sur la photo du dessus) est en vente au sein de l'a.s.b.l. et à la Librairie européenne (rue de l'Orme 1, à Etterbeek). 
(3) Pour tous les renseignements pratiques concernant la pièce «D'Antigone à We too»: voir l'affiche ci-dessous.  
(4) Le poème Brisons nos fers!, signé Isayah, est extrait du recueil «Quelque chose me brûle» (Bruxelles, 2018) de l'Atelier Côté Cour (p.9).





L’image contient peut-être : 1 personne, texte









































Aucun commentaire:

Publier un commentaire