jeudi 11 novembre 2010

Actu. Le singulier du pluriel...

Oui, un humanisme de la diversité est possible.
C'est ce qu'expliquera très prochainement
le brillant philosophe français Alain Renaut
à la tribune de l'Université Libre de Bruxelles.

De nos jours, la diversité s'est faite valeur.
Plusieurs dynamiques, à commencer par celle de l'individualisme, nous incitent en effet à nous affirmer tels que nous sommes.
Donc à nous ressentir plus que jamais comme insubstituables les uns aux autres.
Si bien que, paradoxalement, c'est désormais dans notre diversité même que nous nous apparaissons comme des semblables.
Plus besoin, pour atteindre un tel résultat, de faire abstraction de ce qui nous différencie.

La cohésion par l'ouverture

Non, donc, au communautarisme!
Non, aussi, au républicanisme!
Place à un humanisme de la diversité fondé sur la double relation:
. d'une ouverture à l'altérité,
. d'une combinatoire, voire d'un métissage interculturel.
Telle sera la substantifique moelle du message délivré ce lundi 15 novembre, à Bruxelles, par cette «pointure» de la philosophie contemporaine qu'est Alain Renaut. (1)

C.E.

En bref
Qui?
Alain Renaut.
(Né en 1948, cet agrégé de philosophie
. est professeur de philosophie morale et politique à l’université de Paris-IV Sorbonne et à l'Institut d'études politiques de Paris,
. anime l’équipe «Rationalités contemporaines»,
. dirige l’Observatoire européen des politiques universitaires,
. a écrit «La Pensée 68, un essai sur l'antihumanisme contemporain» (avec Luc Ferry) (2) et de nombreux autres ouvrages explorant, notamment, le libéralisme et l’individualisme contemporain (3)).
Quoi?
Une conférence: «Un humanisme de la diversité est-il possible?»
(Dans le cadre des conférences Cultures d'Europe)
Quand?
Le lundi 15 novembre 2010, à 20h.
Où?
A l'Université Libre de Bruxelles
Avenue F.D. Roosevelt, 48
1050 Bruxelles
(Auditoire Paul-Emile Janson,
Campus du Solbosch)
Mais encore...
0(032)2/650.23.03

(1) Pour plus de précisions, on lira avec intérêt l'interview accordée par Alain Renaut au journaliste William Bourton, du quotidien Le Soir (Alain Renaut: «La cohésion passe par l'ouverture», in édition des 10 et 11 novembre, p.18)
(2) Gallimard, Paris, 1985.
(3) A noter, parmi bien d'autres:
. Humanisme de la diversité, Flammarion , Paris, 2009,
. La philosophie, Odile Jacob, Paris, 2006 (avec Jean-Cassien Billier, Patrick, Savida, Ludivine Thiaw-Po-Une),
. La fin de l'autorité, Flammarion , Paris, 2004,
. Sartre, le dernier philosophe, Grasset, Paris, 2004,
. L'ère de l'individu, Flammarion, Paris, 1989,
. Heidegger et les modernes, Grasset, Paris, 1988.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire