mardi 3 avril 2012

Collectif Roosevelt 2012. Vitesse supérieure !


Déjà
plus

de
15.000 signatures

pour le Manifeste
Roosevelt 2012.
Auquel,
du coup,
les médias
hexagonaux
commencent à s'intéresser.
Et dont les initiateurs veulent à présent
passer à la vitesse supérieure.
Comme nous le confirment ici
Emmanuel Poilane, Nathalie Munoz
et Pierre Larrouturou...


Au milieu de cette campagne électorale française qui soulève peu d'enthousiasme, nos propositions marquent les esprits.
Dans plusieurs régions de l'Hexagone, des groupes locaux s’organisent et préparent des débats pour faire connaître nos idées.
Un grand débat est en préparation, avec Stéphane Hessel, Edgar Morin et d’autres membres de Roosevelt 2012 pour interpeller les candidats aux législatives juste après la présidentielle, vers le 14 mai.
Comment aller plus loin?
D'abord, en diffusant encore et encore notre analyse et nos propositions.
Et nous avons pour cela un outil nouveau à notre disposition: le livre «C'est plus grave que ce qu'on vous dit... mais on peut s'en sortir!» est disponible pour 3€ dans toutes les librairies.
Il reprend toute la démarche du collectif.
Offrez-le, diffusez-le!

Créer du lien

Il est aussi temps de créer du lien entre nous, de nous rencontrer et d'agir ensemble sur tous les terrains...
Nous inaugurons aujourd'hui le réseau social «nouvelle donne», une plate-forme pour débattre, s'organiser et s'informer.
Inscrivez-vous, créez des groupes départementaux ou thématiques, et échangez vos points de vue!
C'est là que vous pourrez, également, vous tenir au courant des actions et des évènements organisés par le collectif.

Vive la lucidité, en avant l'audace !

Nous sommes déjà 15.000.
Continuons à agir, toujours plus nombreux, pour exiger de nos dirigeants plus de lucidité et plus d’audace.

Bien amicalement,

Pour le collectif,
Emmanuel Poilane, Nathalie Munoz et Pierre Larrouturou

Mais encore...
Je rejoins le réseau...
Invitation pour le réseau social...
Adresse du site, à diffuser : www.roosevelt2012.fr

Aucun commentaire:

Publier un commentaire