jeudi 17 janvier 2019

Requiescat in pace. Le Collectif Rossevelt est mort, vive le Pacte pour la Transition!

























Quel dommage!
Projet au potentiel 

considérable, 
n'a survécu, 
en France, 
ni à la disparition 
ni aux dissensions internes, 
ni à l'initiative prise 
par son fer de lance 
au quotidien 
de créer un parti politique.
Place à la relève: 
le Pacte pour la Transition.

«Je ne perds jamais. 
Soit je gagne, soit j'apprends.»
Nelson Mandela




«Le Collectif Roosevelt a vécu.
L'association a été dissoute en Assemblée Générale Extraordinaire, le 17 novembre 2018. 
Pendant presque sept ans, nous avons mené un travail acharné pour défendre nos propositions.
"Climat, emploi, social, les penser ensemble, c'est vital!" était devenu notre axe de travail.
Tournés vers l'avenir, sans renoncer à nos intuitions et à nos convictions, nous ne baissons pas les bras.
Certains d'entre nous, bien décidés à faire vivre "l'esprit Roosevelt", s'engagent dans des groupes locaux ou dans des groupes thématiques transversaux (travail/emploi, action municipale, soutien à l'Archipel Osons les Jours Heureux).
Nous avons décidé de transmettre nos comptes Twitter et Facebook au Pacte pour la Transition, dans l'"esprit Roosevelt", et nous appelons nos sympathisants à en suivre le déploiement.
Le Pacte pour la Transition invite les citoyen.ne.s à se réapproprier les politiques locales, en mettant en avant la transition comme projet de société et enjeu majeur des élections municipales de 2020 et des mandats qui s’en suivront. 
Ce Pacte pour la Transition consistera en une trentaine de mesures de transition applicables par des communes à travers toute la France, portées localement par des groupes de citoyen.ne.s.Nous vous appelons à vous saisir de ce projet passionnant et prometteur
Enfin, nous vous remercions chaleureusement pour votre soutien et votre engagement sans faille.»

Le Bureau du Collectif Roosevelt




Aucun commentaire:

Publier un commentaire