lundi 4 juillet 2011

Actu. Solidarité: mode d'emploi.


Quelle transformation personnelle
et quelles transformations collectives
pour reconstruire un monde solidaire?
A découvrir
dans le cadre
de l'Université d’été 2011
de Récit.
Prochainement dans l'Isère.


«Dans un contexte de crise systémique globale, les récents événements (réveil des peuples dans le monde arabe, catastrophe nucléaire au Japon, montée du populisme en Europe) rendent encore plus urgente la transformation de nos modes de vie, d'échanges et de participation, tout comme la transformation des bases du système économique et politique.

Education citoyenne: un levier central

Face à ces urgences, l’éducation citoyenne, porteuse d’émancipation, est plus que jamais nécessaire, au nord comme au sud de la planète.
Tous les échanges ont souligné le lien entre transformation personnelle et transformation collective et ont montré que l’objectif est en partie contenu dans les méthodes.
Un autre monde est possible, mais il est déjà présent dans celui-ci, dans les pratiques porteuses d’alternatives et dans nos comportements.
Il est possible de résister au quotidien, dans des luttes qui peuvent paraître insignifiantes, des "petits non", se lever, rester digne par rapport à des situations dégradantes.
Il s’agit aussi d’agir collectivement au niveau local et global, politique, pour le collectif et donc pour de l’humain.
Ces enjeux nous donnent des responsabilités nouvelles.
Récit doit faire sa part de la reconstruction sociale comme un lieu de refondation de l’éducation citoyenne, qu’on l’appelle éducation populaire, éducation émancipatrice à l’école ou éducation tout court.
»

En bref...
Quoi?
Université d’été 2011 de Récit: «Quelle transformation personnelle, quelles transformations collectives pour reconstruire un monde solidaire?»
Qui?
Récit.
Quand?
Du 8 au 10 juillet 2011.
Où?
CTM Meylan-Grenoble,
Chemin de la Carronnerie, 38
240 Meylan
Isère.
Combien?
120 euros par personne (comprenant les frais d’organisation, l’hébergement, la restauration).
84 euros pour les personnes ne souhaitant pas être hébergées sur place.
Mais encore...
http://universite2011.recit.net

Aucun commentaire:

Publier un commentaire